International Peace Information ServiceNL | EN

Cartographie des motivations derrière les conflits : le cas du Katanga. Mise à jour mai - septembre 2008
Steven Spittaels & Filip Hilgert, January 2009

L'aggravation des hostilités dans le nord du Kivu, et dans une moindre mesure en Ituri, a contribué à détourner l'attention de la presse des problèmes du Katanga. Cela peut se comprendre dans une certaine mesure. La situation humanitaire dans les deux Kivu est dramatique et requiert toute notre attention alors que les violations des droits humains au Katanga ont diminué. Cependant, quand la MONUC se retire progressivement de la province, c'est également la présence internationale - et donc le nombre de paires d'yeux et d'oreilles des observateurs sur le terrain - qui diminue. Pourtant, plusieurs risques en matière de sécurité persistent.
A commencer par l'impact de la crise économique qui pèse lourdement sur le Katanga. Quasiment toutes les compagnies minières ont réduit de manière significative leurs activités quand elles ne les ont pas cessées. Les conséquences sociales sont très sévères pour la province qui dépend économiquement de l'activité minière. Ensuite, une loi a été votée en août dernier portant sur la création de 25 provinces congolaises à la place des 10 actuelles. Ce scénario prévoit que le Katanga soit divisé en quatre nouvelles provinces. Cette mesure a été accueillie de manière mitigée. L'impact potentiel est difficile à estimer. Pour finir, la situation des droits humains dans le nord de la province demeure inquiétante, étant donné la persistance des violations commises par des agents de l'Etat.


  Terug
PDF ( 568.4KB )
  

Data
  

Delen
 
 


©2018 IPIS vzw - Italiëlei 98a - Antwerpen

contactRSStwitterfacebook