International Peace Information ServiceNL | EN

Congo, contract miniers - état des affaires. Le Congo veut accroître ses rentrées du secteur minier
Raf Custers, April 2008

IPIS, Anvers, 25 mars 2008 – Jeudi 20 mars, le gouvernement congolais publiait le rapport final de la Commission de revisitation des contrats miniers (CRCM). La publication en avait été annoncée l’avant- veille dans un communiqué de presse du ministère des Mines.
Une première phase s’achève donc. Dans une seconde phase, le gouvernement congolais pourrait aller négocier avec des dizaines de sociétés privées à propos d’une nouvelle répartition des rentrées du secteur minier, dans le but d’accorder une part plus importante de ces rentrées au pays très pauvre qu’est le Congo.
Le rapport, daté de novembre 2007, comprend deux parties. La première (228 pages) analyse les contrats miniers conclus par l’État avec des entreprises privées et traite des partenariats des entreprises publiques EMK-Mn, Okimo, Miba, Sodimico et Sakima. La seconde (246 pages) analyse les partenariats conclus par l’entreprise publique Gécamines. Les deux parties du rapport figurent sur le site Internet du ministère des Mines.


  Terug
PDF ( 442.2KB )
  

Data
  

Delen
 
 


©2018 IPIS vzw - Italiëlei 98a - Antwerpen

contactRSStwitterfacebook